top of page

Communication Animale VS Ecoute Sensorielle


La Communication Animale c’est super bien mais l’Ecoute Sensorielle c’est encore mieux!

Au travers de le Monde de Lucile, je te propose d’expérimenter et d’apprendre l’écoute sensorielle.


Pourquoi j’utilise ce terme et plus la communication animale?


Tout simplement par ce que la communication animale me semblait trop restrictive et je ne m’y retrouvais pas!

Trop restrictive car il est question de communication donc d’échange entre au moins deux individus, et ici l’homme avec l’animal.


Cependant pour ma part, dans ma pratique et dans ma manière de transmettre ou d’accompagner les personnes et les animaux, voilà ce qui résonne en moi:

  • la "Communication" est un concept de transmission d’information par différents moyens, entre individus: ici l’humain et l’animal. Cette transmission est aussi emprunte d’incompréhension, de jugements, de blessures…. Il est facile de trouver des exemples dans notre vie ou la communication est difficile ne crois tu pas?

  • La notion d’"Animale" réduit le champs d’application aux animaux alors que cette pratique s’adresse à tout ce qui est, visible ou invisible. Il est possible de rentrer en lien et de discuter avec un animal mais aussi un végétal, un minéral, un lieu, un concept, un être défunt,…. Un humain…. la pratique est exactement la même.

Alors que:

  • l’"Ecoute" dont il est question est l’écoute active. C’est une façon structurée d'écouter son interlocuteur et de lui répondre. Lorsque tu écoutes de façon active, ton attention se porte sur l'autre personne pour te permettre de comprendre, d'interpréter et d'évaluer ce qu'elle te dit. Et cette écoute demande de véritables compétences. Il n’est plus question d’écouter pour répondre mais pour comprendre. Ca fait toute la différence

  • "Sensorielle": parce que cette écoute passe par les ressentis sensorielles ( et l’intuition ou l’écriture automatique). Dans la grande majorité du temps ce sont les sens qui transmettent l’information: la vue, l’ouïe, la sensation corporelle ou encore le goût ou l’odorat. et ce sont les sens qui permettent de transmuter une blessure, une émotion et d'harmoniser l'énergie

Et cela quelque soit l’être concerné (ici animal mais pas que…. L’humain peut être aussi 🤔!)

Vous me direz: ok mais bon au final, je m’en fous de tout cela lorsque je veux une communication animale avec mon cheval?


Et bien pas tout à fait!!!


Car lorsque tu es en séance individuelle, avec l’écoute sensorielle, il n’est pas juste question de te transmettre un message du cheval, non du tout!

Et c’est bien pour cela que les résultats sont encore plus spectaculaires dans la grande majorité des cas!


Ici il est question d’écouter avec son cœur mais aussi avec ses sens et sa tête (oui oui sa tête 🧠) ton CHEVAL autant que TOI !!!


Ben oui! Lors d’une consultation pour ton animal, ici, tu es aussi intégré-e au processus! Et écouté-e! Car tu fais partie de l’équation ! Tu fais partie du processus de transformation! Tu fais partie de la solution!


Qui ne sais pas encore que le cheval est un miroir de soi? Donc sans prise de conscience du côté humain, il manque un bout ! Et plus que cela, sans écoute de tes besoins, sans accompagnement vers la compréhension du processus et sans t’intégrer dans la prise de décision ce n’est aidant ni pour toi ni pour ton cheval.

Tu aimes qu’on t’impose des choix et des décisions? Moi pas!


Je te partage une expérience avec une jument qui était dans une structure proche de Paris et qui n’avait pas accès à des prés. Elle exprimait un véritable mal être du manque de mouvement et de lien social. Après concertation avec son propriétaire, il s’est avéré impossible pour lui de changer sa jument d’écurie car il avait un super coach et il pouvait venir la monter régulièrement car l’écurie n’était pas trop loin de chez lui. Ce qui le rassurait et lui permettait de s’occuper au mieux d’elle.

Alors nous avons entamé une discussion pour trouver LA meilleure solution pour tous les deux. Finalement, il a pu obtenir qu’elle aille plus souvent au paddock, plus au marcheur (ou elle n’allait pas avant) et qu’elle ait une autre jument qu’elle aime bien à coté d’elle. Cela a considérablement changé les comportements de la jument et son propriétaire à pris conscience de ses besoins. Et le plus formidable c’est que quelques mois plus tard il a trouvé une écurie qui répondait mieux aux besoins de sa jument, même s’il y allait moins souvent. Et il y a trouvé son compte!


Tu es autant important-e que ton cheval! Car tu as les clés en main et tu es pleinement responsable de son bien être mais aussi du tien ! Plus tu es en harmonie avec toi plus ton cheval le sera aussi ….


Dans la notion d’écoute, il est question d’aller en profondeur chercher l’émotion, le besoin et la stratégie (bon un peu de communication non violente au passage, c’est indispensable ! Si tu ne connais pas ce terme va vite t'informer sur le sujet et je te conseille les BD de Art-mella qui en parle dans ses BD sur les émotions (https://conscience-quantique.com/emotions-enquete-mode-demploi-bd/)).


C’est en allant creuser et non en se contentant d’une première information brute qu’il est possible de dénouer les problématiques.

Par ex.: si un cheval exprime qu’il n’aime pas être monté par sa propriétaire et bien ça c’est une première info qui n’aide pas beaucoup. Ce qui apporte de l’intérêt et permet de trouver la bonne solution c’est de savoir pourquoi.

Par ex: il a une douleur physique, il n’adhère pas à la pratique sportive qui lui est proposée, il se sent dévalorisé, pas à la hauteur des attentes, il a une mémoire à l’obstacle et s’est fait peur, il a été violenté à un moment de sa vie, sa cavalière a peur ou ne prend pas de plaisir à le monter etc etc etc…. Il existe autant de cause que de situations. A partir du moment où, la ou les causes, sont identifiés, alors, il est possible de trouver des solutions et/ou de libérer et d’harmoniser ce qui doit l’être chez le cheval.

Par ex: un cheval qui s’est fait peur à l’obstacle et qui a une cavalière qui a une main dure, le cheval se crispe, lâche le dos et se fait mal au dos (Un cas courant dans les centres équestres). Ici il est nécessaire de libérer le cheval de la mémoire traumatique, de travailler la technique de la cavalière, de faire venir l’ostéo et de mettre en place un travail adéquate du cheval mais aussi de libérer la cavalière de l’émotion de peur qui s’est installée chez elle, de vérifier si le matériel est bien adapté au cheval (pendant la séance), de vérifier les pieds de celui ci et toutes autres raisons possibles concernant le mal de dos (arthrose, problème viscéral etc etc).

Cette approche permet donc de détecter les problématiques et d’accompagner le Cheval ET sa cavalière vers une meilleure harmonie.


C’est une approche profonde, holistique, d’écoute et de résolution ! Il n’est plus question de transmettre de l’information mais bien d’accompagner le couple homme (femme)/ cheval avec toutes les compostantes de l’humain: contraintes, limites, besoins,…..


C’est seulement en écoutant et en accompagnant les deux entités du couple homme(femme)/cheval qu’il est possible de cheminer vers une relation harmonieuse et le bien être de chacun-e.
131 vues0 commentaire

Comments


bottom of page