top of page

L'enseignement de la Joie par les maasaï et les chevaux

Dernière mise à jour : il y a 2 jours



Lors de mon premier stage au sein d'une tribu Maasaï, au Kenya, j'ai été frappée par la joie de vivre de ce peuple et cette fluidité intérieure.

Depuis lors, impossible de ne pas me souvenir d'un message reçu lors de ma première lecture en archives akashiques: "Ai plus de joie en toi!".

A l'époque, cette remarque m'avait agacée, voir même énervée. Comment avoir plus de joie? Cela me semblait impossible....

Puis lors de mes séances en communication animale, surtout avec les chevaux, ils transmettaient régulièrement ce message aux propriétaires/cavalier-es: "A quel moment es tu pleinement en joie? Qu'est ce qui vient animer cette émotion chez toi? ». (Et toi? Sais-tu ce qui ravive la joie en toi lorsque tu es avec les chevaux?)


Depuis les 8 ans qui se sont écoulées suite à cette demande d’être plus en joie, j’ai plus conscience des moments ou une joie profonde m'anime et ou je l'ai perdu. Je prends aussi plus conscience de ce qui la nourrie ou l'éteint.

Pourtant je la perds de vue régulièrement, j’ai tendance à ne pas la nourrir chaque jour. Et ceux qui m’aident dans ce chemin sont mon fils, mes chiens et mes chevaux.


Mon fils, cet être qui chaque soir, plus en forme que moi, rit aux éclats, joue à la bagarre ou s’éclate avec les chiens. Difficile de s’endormir sans ces moments de rire aux éclats! Certains se couchent après s’être brossé les dents, nous c’est après notre moment d’euphorie.


Mes chiens car ce sont de véritables enfants, ils aiment bondir partout, jouer, et montrer leur affection en t’apportant une chaussure, en te léchant délicatement ou en remuant la queue dans tous les sens.


Mes chevaux, par leur simple présence, un espace se crée en moi et me transporte. Ils sont mon moteur. Et voir mon entier taquiner les juments ou jouer avec Twist c’est tout mon être qui sourit.

Mais le plus intense reste lorsque je ressens leur joie à cheval: je la ressens vibrer dans tout mon corps, je ressens le mouvement qu’elle crée. Quelque soit l’exercice, le moment, c’est le partage de l’instant, loin de notre besoin de contrôle mais dans l’expression pur de chacun.

Mais qu’est ce qui fait que dans la journée je ne garde pas cette sensation tellement fabuleuse? Mes pensées? Les difficultés de la vie? Mes peurs certainement!!!


Et c’est en voulant retrouver l’amour de moi que j’ai décidé de partager mes stages dans d’autres contrées. Je le valais bien! Et les participant(e)s aussi!J’étais persuadée que les peuples premiers avaient quelque chose à nous apporter.


Et c’est ainsi que j’ai découvert les massaï, leur sagesse et leur joie de vivre indescriptible.


Le peuple maasaï, lui, sait comment cultiver cette joie et la chérir intérieurement, chaque jour un peu plus encore. Ils naissent et grandissent dans cette recherche de l’équilibre et de l’amour, loin des peurs, pour nourrir et permettre à la joie de s’exprimer.

Dans ce podcast, vous trouverez quelques notions fondamentales pour eux dans ce chemin de la joie-amour.




Et pour en savoir plus sur la sagesse maasai vous pouvez regarder le webinaire d’Alexandra Dugast, Memusi et Papiyo, animé par Lucile Picker et au bénéfice de l'association au coeur des maasaï qui oeuvre auprès de ce peuple premier pour leur apporter du soutien :


Si vous souhaitez en savoir plus sur les stages proposés par Le Monde de Lucile au Kenya et nous rejoindre au prochain séjour:


Et pour en savoir plus sur l’écolieu qui nous accueille au Kenya:


Pour approfondir la sagesse maasaï je vous invite à voir les vidéos et lire les livres de Xavier Peron, anthropologue spécialisé sur l’étude de la culture massaï.

http://www.xavierperon.com/



99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page